UNE MAISON DES JEUNES & AIDANTS PROCHES...

 

​

Tu as moins de 25 ans et tu apportes de l'aide quotidienne à une mère, un père, une sœur, un frère, un grand-parent,... en situation de dépendance à la suite d'un accident, d'une maladie physique ou mentale, d'un handicap ou de consommation d'alcool ou de drogue,...

La Maison est faite pour toi ! C'est un lieu de rencontre entre jeunes aidants de tous ages, permettant l'écoute et l'échange de conseils. C'est un endroit où tu peux faire tes devoirs, te reposer, participer à des ateliers divers (de détente, créatifs, de soutien administratif et à la vie quotidienne), être accueillis seuls ou avec tes amis ou ta famille, prendre du temps pour toi et du temps de loisirs.

 

Tu peux appeler le service ou nous envoyer un message au 0491/90.50.48 ou écrire un mail à georgia.tissot@jeunesaidantsproches.be

Nous te rencontrerons au plus vite afin d'imaginer ensemble quelques bons plans et t'accompagner pour les rendre efficaces.

 


 

 

 

 

 

Noa : « la meilleure aide que je reçois est de l'animatrice de Jeunes Aidants Proches. Elle m'a parlé de ces activités pour nous et le site web. Elle m’a donné des tas d'informations cool et m’a mis en contact avec des relais sympa qui me rendent la vie plus facile. Je peux l’appeler dès que j’en ai besoin afin de recevoir des conseils.»

 

La maison organise des permanences les:

lundi de 15h30 à 19h.

Mercredi de 12h à 19h.

Samedi de 10h à 17h.

 

Jim : « Parce que je suis le seul à la maison avec maman je me sens vraiment responsable pour elle, surtout quand elle n'est pas bien. Maman et moi avons discuté ensemble sur mon besoin d'une pause, surtout quand les choses ne vont pas si bien. Maintenant, ma sœur aînée reste avec elle si je dois rester au travail ou quand je sors avec mes copains. »

Tony : «  Les choses sont parfois compliquée, mais on s’en sort toujours. Je m’occupe des virements bancaires, du shopping, des prescriptions médicales,… Je fais tout cela parce c’est ma mère. C’est normal non ?! »

"Des fois, j'ai juste          grave envie 

                   de souffler"

Gordon : « J’aide ma maman à combattre la dépression et j’ai souvent le sentiment d’être inutile. C’est notre vie de tous les jours. C’est très exigeant, mais en même temps c’est très positif. C’est très difficile de la voir souffrir. En fait c’est la chose la plus difficile et la plus dure que j’ai pu connaître. »

Marion : « Ce n’est pas tous les jours facile d’aider ma mère à prendre soin de ma grand-mère. Mais un jour je repenserai à tout cela en me disant que j’ai eu de la chance de passer autant de temps en sa compagnie. »

© 2016 par Cédric Roulent de Jeunes Aidants Proches. Créé avec Wix.com

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Youtube